BTS ou DUT : Comment choisir entre ces deux filières courtes ?

Ardoise avec une ampoule

Les BTS et DUT sont des formations de niveau Bac +2 qui permettent d’être rapidement opérationnels en se préparant à un métier, mais ouvrent également à la poursuite d’études. Comment choisir ? Revue des différences entre ces diplômes nationaux.

BTS ou DUT : Comment choisir entre ces deux filières courtes ?

Les BTS et DUT sont des formations de niveau Bac +2 qui permettent d’être rapidement opérationnels en se préparant à un métier, mais ouvrent également à la poursuite d’études. Comment choisir ? Revue des différences entre ces diplômes nationaux.

A l’origine, les formations de Brevet de technicien supérieur (BTS) et Diplôme universitaire technologique (DUT) ont été conçues pour faciliter une insertion rapide sur le marché de l’emploi, dès l’obtention de ces diplômes d’Etat d’un niveau bac+2. Dans les faits, de plus en plus d’étudiants (89 % en DUT, 53 % en BTS) choisissent de poursuivre leurs études à l’issue de leur formation, vers une licence professionnelle, une licence, une école de commerce ou d’ingénieur… S’inscrivant tous deux dans le système européen LMD (licence, master, doctorat), le BTS et le DUT délivrent un diplôme équivalent à 120 crédits européens (ECTS). Leur objectif commun reste de former, en 2 ans après le bac, des professionnels opérationnels sur le marché du travail. S’ils présentent des similitudes, le BTS et le DUT se différencient sur plusieurs points : lieux de formation, objectifs pédagogiques et organisation, modalité d’examen…

Choisir son environnement

Le DUT se prépare dans un Institut Universitaire Technologique (IUT) tandis que le BTS peut être dispensé au sein d’un lycée, public ou privé, dans les Sections de techniciens supérieurs (STS) ou dans des Centres de formation d’apprentis (CFA). Les deux filières comportent entre 35 et 40 heures de cours par semaine, réparties entre les cours, les travaux dirigés, et les travaux pratiques. Imposant un rythme de travail soutenu et un travail personnel important, ces deux formations impliquent de la rigueur et le sens de l’organisation. Même si les IUT savent bien entourer leurs étudiants, ils demanderont plus d’autonomie à leurs élèves dont les promotions peuvent aller jusqu’à 250, tandis que les classes de BTS sont limitées à une trentaine d’élèves. L’assiduité aux cours est obligatoire dans les deux cas. Ces travaux dirigés (TD) et travaux pratiques (TP) qui professionnalisent les étudiants sont au cœur des deux formations. Les deux diplômes sont délivrés sur la base d’un contrôle continu, auquel s’ajoute pour le BTS un examen final national à l’issue de la 2e année qui vient vérifier les connaissances acquises. En théorie, les BTS sont plutôt destinés aux titulaires d’un bac technologique ou professionnel tandis que 2/3 des étudiants de DUT sont issus de bac généraux, 1/3 de bac technologiques.

Des IUT plus généralistes que les BTS

Proposé dans 138 spécialités des secteurs agricole, industriel et tertiaire, le BTS permet d’acquérir des compétences dans un domaine pointu. Le créneau étudié est ainsi très précisément délimité. Avec une vocation plus généraliste, le DUT vise la polyvalence dans un domaine professionnel et propose 41 spécialités (options comprises). Les DUT comptant moins de spécialités, couvrent beaucoup plus de champs de métiers qu’une formation BTS qui va focaliser sur des techniques métiers. Le DUT permet de s’adapter à une famille d’emploi. Ainsi pour le domaine du commerce par exemple, on compte 3 BTS (Commerce international, Management des unités commerciales Muc et Négociation et relation client NRC) contre 1 DUT (Techniques de commercialisation). Cependant, il faut noter à l’inverse que certains DUT n’ont pas d’équivalence en BTS comme c’est le cas avec le DUT Carrières juridiques ou le DUT Organisation et génie de la production. Face à ce large panel, avant de se choisir entre BTS et un DUT, il convient donc en premier lieu de prendre le temps de réfléchir à un projet professionnel. Le choix d’une formation est un cheminement qui va du projet d’études au métier et s’inscrit également dans un projet de vie. Informez-vous des exigences de chaque filière et faites preuve de curiosité en vous rendant aux journées portes ouvertes, sur les salons d’orientation et en interrogeant des professionnels sur leur métier…

Stages longs et projets tutorés

Le contenu des enseignements des BTS et DUT repose dans les deux cas sur une alternance de cours théoriques (maths, langues vivantes…) et de cours professionnalisants (TD et TP) le tout entrecoupé de stages. Si l’étudiant le souhaite, ces stages peuvent être réalisés dans une entreprise à l’étranger, et une partie de leur scolarité peut également se réaliser à l’international dans le cadre du programme Erasmus. En BTS, la part belle est faite aux stages d’une durée de 8 à 16 semaines selon la filière choisie. Ensuite l’étudiant doit rédiger un rapport de stage détaillé, qui donne lieu à une soutenance dont le coefficient est important. Ce rapport est un passeport de ce que l’étudiant aura vécu et sera jugé par ses pairs : l’école et l’entreprise. En DUT, la formation comporte 10 à 12 semaines de stage entreprise, auxquels s’ajoute des « projets tutorés ». Ce travail qui représente 300 heures, donne lieu à une soutenance devant un jury constitué de professionnels. Permettant de travailler en équipe sur un mode projet proche de celui de l’entreprise – nombre de projets sont commandités par des sociétés- ils donnent lieu à de belles réalisations, de l’organisation d’évènements à l’audit en passant par le lancement de start-up ! Ces projets sont le fer de lance des DUT, afin de moderniser l’image de la formation jugée parfois trop généraliste, et donner aux étudiants les moyens de prendre des initiatives sur des actions réelles de l’entreprise. Un des atouts majeurs du DUT tient d’ailleurs à l’implication des professionnels (issus du secteur privé) au développement de ces projets tutorés comme aux programmes et à leur conception, ce qui professionnalise les étudiants, constamment connectés au marché de l’emploi.

Alternance, tremplin vers l’emploi

De plus en plus proposé en BTS comme en DUT, ce mode d’apprentissage, qui repose sur l’alternance de périodes en formation et en entreprise (en qualité de salarié), permet de se forger une expérience professionnelle de taille, tout en décrochant le même diplôme national. Ce mode d’apprentissage, encore plus professionnalisant peut être très intéressant pour des jeunes lassés du système plus « classique ». C’est également une belle introduction vers la licence professionnelle, poursuite d’études naturelle pour de nombreux étudiants de DUT. Selon les dernières enquêtes, 89 % des diplômés de DUT poursuivent leurs études et 53 % des diplômés de BTS. Et avec les possibilités d’admissions parallèles, nombre d’étudiants choisissent de rejoindre une grande école de commerce ou d’ingénieur, afin de continuer à se spécialiser ou chercher l’obtention d’une double compétence, très recherchée sur le marché. Quel que soit votre choix, les résultats d’insertion restent excellents pour ces deux filières prisées par les entreprises particulièrement les spécialités industrielles et commerciales. Ces formations auront fait de vous de vrais « pros », opérationnels, dotés d’une bonne formation de base, qui vous ouvre de belles perspectives de carrière !


A lire aussi :

“Comment choisir son BTS ou son Dut ?” éditions Studyrama.

“Bien choisir son BTS ou son DUT” éditions L’Etudiant.

Besoin d’aide dans vos recherches d’information ?

Comment construire son projet professionnel ? Faut-il choisir selon ses résultats scolaires, les débouchés des formations ? Ne restez pas seul face à ce choix essentiel ! N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel spécialiste de l’orientation des jeunes. Contactez nous !


Voir aussi

PARCOURSUP : nous y sommes !

PARCOURSUP : A vos marques ... Saisissez... et avant le 13 mars 18h00 Les réunions en lycées se sont multipliées au mois de janvier. Après avoir accéder au "tuto" qui permettaient aux jeunes de se familiariser avec le nouvel outil, le site est opérationnel. PARCOURSUP permet de saisir ses vœux depuis le 22 janvier et jusqu'au...

Exit APB Vive PARCOURSUP
APB est mort, Vive PARCOURSUP

Exit APB (Admission Post Bac) Les élèves de terminales feront face dès le 15 janvier 2018 au tout nouveau site "PARCOURSUP" que l'on espère plus simple que son prédécesseur "APB". Mais comment s'adapter rapidement aux nouvelles règles de l'orientation ? PARCOURSUP, comment est ce que cla emarche ? Terminé le tirage au sort dans certaines...

Contester une décision d’orientation

A l'issue du dernier conseil de classe de l'année, vous souhaitez contester la décision d'orientation scolaire prise par le chef d’établissement ? Vous pouvez passer par une commission d'appel. Conseils à suivre pour obtenir gain de cause via cette procédure administrative… Comment contester une décision d’orientation ? En cas de désaccord avec la décision d’orientation...

Des jeunes diplômés inadaptés à l’entreprise ?

Selon un sondage réalisé par le spécialiste du recrutement CareerBuilder, 95 % des entreprises françaises ont l’intention de recruter des jeunes diplômés sortis de l’université cette année. Pourtant, seul 1 employeur sur 5 (18 %) pense que ces étudiants sont correctement préparés à occuper des postes au sein de leur organisation ! Que manque-t-il à...

Bien informé, bien orienté !

Comment choisir face au large panel d’établissements et organismes de formation existants ? Voici les principaux lieux d’information, sur la toile comme près de chez vous… pour trouver rapidement des sources fiables pour répondre à vos questions d’orientation ! Bien informé, bien orienté ! Profitez des nombreux salons d’information sur l’orientation et les métiers organisés...

Abaca Formation


Plus de 20 ans aux service

des particuliers et des
entreprises

 





En savoir plus